De simples mots ne suffisent pas à résumer cette expérience des JMJ au Panama qui fût une incroyable aventure humaine et spirituelle!

Guararé

La première partie du voyage a été basé sur la découverte de la culture panaméenne, l’échange et le partage. La semaine a débuté dans un petit village très modeste nommé Guararé. Dès l’arrivée, l’accueil chaleureux des villageois m’a énormément marqué. Les habitants nous ont accueilli comme de véritables membres de leurs familles. Ils ont bousculé leur quotidien pour faire de la place à notre Diocèse. C’est ce don de soi qui restera gravé en moi. Donner aux autres, ouvrir son foyer sans rien attendre en retour est une véritable preuve de fraternité qui nous invite à réfléchir sur notre propre quotidien.

Panamà City

La deuxième partie de notre voyage s’est déroulée à Panama City. La différence entre la campagne et la ville a été un changement radical. Les petites maisons ont laissé place aux buildings de la capitale. Les bidonvilles côtoient les banques et les boutiques de luxe. Le contraste des richesses est saisissant mais l’univers des JMJ éclipse le quotidien. Une véritable fraternité règne à chaque coin de rue. Des jeunes du monde entier se côtoient avec le sentiment d’être un ensemble en union avec Dieu. Les JMJ, c’est la rencontre tant attendue avec le Pape mais c’est aussi des belles rencontres entre jeunes, des temps de catéchèses, des témoignages riches et surtout un accompagnement des prêtres et de Mgr Gobillard qui ont rendu notre séjour inoubliable.

Devenir acteur de sa foi

Si je devais retenir une chose de cette expérience, c’est l’importance de partager sa foi. C’est d’ailleurs un des messages du discours du Pape qui m’a le plus marqué. Le Pape appelle la jeunesse à se lever, à ne plus être spectateur mais devenir acteur de sa foi. De ne plus procrastiner mais d’agir en partageant nos différentes richesses .Chacun à un rôle à jouer auprès de Dieu et des autres.

Je n’avais pas d’attentes particulières pour mes premières JMJ. Pourtant, elles m’ont apporté beaucoup plus de choses que je n’aurai pu imaginer. Je suis repartie avec une force et énergie qui réchauffent le cœur et illuminent la routine et surtout j’ai pu faire des rencontres inoubliables. J’encourage vivement les jeunes à vivres ces journées.

Tous à vos agendas pour les prochaines JMJ au Portugal en 2022 !

Léa D, 29ans, infirmière, Diocèse de Lyon

La suite de cette article est restreint au membre du site. Si vous posséder deja un compte merci de vous authentifier, sinon vous pouvez vous créer un compte gratuit

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis