Les JMJ c’est la joie d’être chrétien!

 

Comment résumer cette aventure incroyable ? Je sens déjà la pauvreté de mon témoignage par rapport à l’expérience transcendante vécue. Il nous appartient pourtant de partager, même modestement, un peu de la lumière qui a brillé pour nous.

De la joie – nous avons partagé beaucoup de joie : en chantant, en dansant, en marchant, en louant le Seigneur. Dès notre arrivée à Guararé, nous avons été accueilli dans la fête, en musique et sous les feux d’artifices. Nous avons vécu de nombreux moments de joie.

Ce que j’étais particulièrement venue chercher était au rendez-vous : des messes vivantes, chaleureuses, et pleine d’allégresses.

 

Nous sommes venus renforcer notre identité de chrétien.

 

Nous avons eu la grâce d’être spirituellement accompagnés par 3 prêtres et Monseigneur Gobillard, qui nous ont tendu la main pour nous guider sur notre chemin de foi. Dévoués et accessibles, ils étaient toujours à nos cotés pour vivre avec nous tous les moments du pèlerinage.

Nous avons vécu des messes en tous lieux et en tous temps qui nous ont rappelé que le Seigneur est toujours présent et qu’il n’existe pas de zone de non-grâce : dans un centre commercial, avec les passants et les vendeurs, au milieu de l’aéroport ou entre deux sièges dans le bus.

 

Nous avons su chaque jour nous unir et nous recueillir.

 

Par les catéchèses, les homélies ou les témoignages, nous avons pu grandir dans notre foi. Il nous a été offert l’occasion de réfléchir sur qui est Jésus pour nous et comment il agit dans la vie de chacun. Les expériences partagées par les uns ont aussi semé de belles réflexions dans les cœurs des autres.

J’ai vu de nombreux actes de charité, signes d’amour. Dans la campagne de Guararé, l’hospitalité qui nous a été réservée a hissé la richesse humaine  bien au-delà de la pauvreté matérielle. J’ai également vu la charité entre pèlerins quand certains portaient les sacs à dos des autres pour les soulager ou quand deux jeunes pèlerines ont consolé une de leur amie en pleur, dans la tendresse et la compassion.

 

J’ai vécu cette culture de la rencontre à tous les degrés

 

Le Pape François nous a parlé de « culture de la rencontre », ce qui définit bien mon expérience des JMJ. J’ai vécu cette culture de la rencontre à tous les degrés. Je suis partie avec l’idée de rencontrer les panaméens, leur culture et leur manière de vivre leur foi. J’ai rencontré des jeunes de toutes nations venus, comme moi, s’unir au nom du Seigneur. Avec les pèlerins du groupe AURA, j’ai aussi rencontré des personnes, des histoires et des expériences qui sont autant de témoignages de la présence du Christ dans la vie de chacun.

A travers toutes ces découvertes, c’est aussi un peu moi que je suis venue rencontrer, et ainsi avancer sur mon chemin de foi et grandir dans ma confiance en Dieu.

 

Claire C, 30 ans, avocate, diocèse de Lyon

 

 

La suite de cette article est restreint au membre du site. Si vous posséder deja un compte merci de vous authentifier, sinon vous pouvez vous créer un compte gratuit

Connexion pour les Utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis